« Oui mais les autres ils ont des chips ! »

Pique-niques à l’école maternelle, youpi ! : nous préparons des beaux petits repas bios et 0 déchet – parfois il y a un yaourt pas maison… on avoue…

La sentence tombe après le 2ème pique-nique : « oui c’était bon… Mais les autres ils ont des chips ! »

 

 

La chips, son emballage qui brille, son azote et ses acrylamides

 

Journées de grève et accueil à l’école en mode service minimum, égalent des bambins ravis de pique-niquer* ! En tous cas le mien !

S’en suit la confection du repas maison, AVEC CHIPS, pour répondre aux revendications de la génération future.

 

Déjà la chips, en soi, c’est un concept santé.

De la pomme de terre surcuite dans de l’huile cramée, avec du sel, le tout rincé à l’azote pour conserver la fraicheur…

Pour faire simple, la chips industrielle c’est : des quantités inimaginables de sodium et de gras et plein d’acrylamides dans un emballage non recyclable.

Acrylaquoi ? Acrylamides : l’acrylamide est un produit chimique qui peut endommager l’ADN (rien que ça) et générer des cancers et qui présente des risques accru d’infertilité.

 

Merci les lobbyistes, le futur, encore une fois, vous dit merci du fond du coeur.

Et là le découragement gagne… « oui mais on peut plus rien faire, tout est cancérigène, bla bla bla« .

 

Mais laissez-donc les lobbyistes discuter niveaux d’acceptation de tel produit-my-bottom dans tel aliment-my-ass, et n’achetez pas ledit aliment. C’est tout.

Ces produits coûtent chers, ont une valeur nutritionnelle pourrie, sont fabriqués dans des conditions sociales et environnementales indignes, et sont gavés de sucre qui nous donne une fringale continue.

Pendant que le corps digère non-stop, c’est sûr il ne peut pas faire autre chose… comme irriguer le cerveau, au hasard 🙂

 

 

Chips maison, recette simple, sans friteuse ni micro-ondes

 

Pour 1 portion, prenez 1 pomme de terre de taille moyenne (locale et bio si possible), épluchez-la et coupez-la en tranches fines (à la mandoline pour plus de régularité).

Laissez tremper le tout dans un saladier d’eau 30 mins, pour retirer le surplus d’amidon et éviter ainsi qu’elles brûlent, et vaquez à vos occupations.

Préchauffez votre four à 200 °C, égouttez les tranches et séchez-les avec un torchon.

Dans le saladier versez de l’huile adaptée à la friture et du sel, et mélangez sans les casser les tranches de pomme de terre.

 

 

Sur une plaque de cuisson, dotée d’une couche de papier cuisson compostable, répartissez les tranches bien huilées, les unes à côté des autres.

Laissez cuire 15 à 20 mins, jusqu’à ce qu’elles soient dorées.

Laissez les refroidir dans une assiette et voilà.

Vos chips maison sont prêtes et votre enfant est content·e car il y a des CHIPS dans son pique-nique !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

* Je n’ai pas pris le temps de me renseigner sur les motivations de ce mouvement, mais il a aussi ma sympathie a priori.

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *